Qu'avez-vous vus récemment ?

Page 42 sur 42 Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Mar 2 Juin 2015 - 20:04


Mad Max 2 : le défi (George Miller – 1981)

Miller n’y va pas avec des pincettes en nous plongeant dès le début dans un monde post-apo (ce n’était qu’un futur légèrement dystopique dans le 1er), où une guerre pour l’eau et l’essence fait rage, notamment avec une horde de briguants pillant et tuant tout sur son passage. Le 1er avait un aspect cheap et série B, ici le budget permet à Miller de se faire plaisir et de nous livrer un film d’action/aventure sombre et désespéré, rempli de morceaux de bravoure et de course-poursuites ahurissantes, et portées par le grand Mel Gibson. Et au niveau de son esthétique (piochant dans l’heroic fantasy, la science-fiction, le fantastique, le cuir SM), la portée de l’influence de Mad Max 2 sur toute la pop-culture est juste étourdissant.
6/6


Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre (George Miller – 1985)

Pour le 3ème opus, Miller a voulu faire différemment, et le pari est à moitié réussi. Ici Max se rend dans une « ville » et devient tueur à gage pour la gouvernante ? 1er défaut : là où les 2 premiers mettent en relief des grandes étendues désertiques, ici on est enfermé dans cette ville sombre et fortifiée. Mais bon, le scénario reste prenant, et on a droit à quelques bonnes séquences (notamment ce combat à mort hallucinant dans le dôme). Après Max part, rejoint une communauté d’enfants, et c’est le 2ème défaut : cette partie est longue, ennuyeuse et sacrément mal gérée (j’ai eu l’impression de me retrouver dans Hook…). Heureusement la fin nous promet encore une fois une belle course-poursuite, mais bon ce film reste trop inégale pour être une réussite.
3,5/6


Mad Max Fury Road (George Miller – 2015)

Bon, là il ne s’agit pas de déterminer si ce film est le meilleur film de l’année mais surtout du nombre d’années pendant lesquelles on n’a pas eu un aussi bon film. Bien sûr que j’exagère un peu, mais j’ai tellement été soufflé par cette production… Bref :

- Un scénario simple mais loin d’être simpliste, plein de rebondissements, avec des personnages qui sont déjà rentrés dans les grandes figures de la pop-culture
- Un propos féministe très intéressant et pertinent : d’une part avec la présence de femmes fortes, d’une part avec cette volonté de dé-iconiser la place du héros masculin
- Des acteurs habités et charismatiques
- Un univers dense et cohérent
- Une photographie magnifique
- Une direction artistique splendide (le nombre de plans et de croquis qu’il doit y avoir devant tous ces décors, ces véhicules, ces costumes…)
- Des cascades en live, beaucoup même, et ça ajoute un réalisme pas possible au film
- Une réalisation pleine de sens, dynamique, nerveuse, limpide, qui porte des scènes d’actions jamais vues et qui explosent la rétine, avec en plus par-dessus une bo qui déchire sa race
- Une 3D bien pensée et excellente (ce qui arrive environ à un film par an, voir moins)
- Un film qui regorge de sentiments : de la joie d’abord (du genre sourire béat aux lèvres pendant certaines scènes d’action), de l’émotion aussi, bref plein de moments très, très forts
- Un film complètement fou, halluciné, ravagé. Ce film c’est vraiment la folie à l’état pur. Et ça se tient !!

6/6

(ah oui : le réalisateur a 70 ans et la met profond à tous les jeunes réal hargneux)

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Sam 1 Aoû 2015 - 19:23


Vice-Versa (Pete Docter – 2015)

On suit les éléments personnifiés (joie, tristesse, angoisse….) du cerveau d’une jeune fille dont les parents déménagent. Encore une grande réussite de Pixar, qui arrive à mêler scénario complexe et audacieux, humour, émotion, le tout encore une fois avec un rendu graphique à tomber. Et puis la vision d’un cerveau façon Pixar est vraiment intéressante et pleine d’imagination, mais aussi très juste (la salle des souvenirs, les différents « quartiers » liés à notre personnalité, l’inconscient). Quelques moments vraiment cultes aussi (la scène du repas, fantastique). Malgré un petit coup de mou vers le milieu dû à des enjeux qui patinent un peu, voilà un excellent film.
5,5/6


Le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles (Don Bluth – 1988)

Que c’est bon de revoir ce chef d’œuvre sur grand écran, qui est quand même vraiment très sombre et dont certains passages sont pourtant d’une beauté déchirante. C’est très bien fait, la musique est superbe, la réalisation et les dessins à tomber, dommage que ça ne dure qu’une grosse heure… Mais ça permet d’apprécier encore plus ce petit diamant.
6/6


Les Minions (Pierre Coffin – 2015)

L’histoire des Minions, qui essayent de se trouver un méchant à chouchouter (c’est ça leur but dans la vie, trouver un méchant et s’occuper de lui). Après une introduction franchement hilarante, le reste n’est que suite de gags, parfois sympathiques, parfois lourdingues. On se lasse vite et il manque finalement un point important dans le film : un message derrière. Rien à creuser ici, juste du 1er degré sans trop de réflexion, et malgré quelques bons moments et une belle bo (fin 60s oblige), il vaut mieux retourner se revoir les Moi, moche et méchant, amplement plus réussis.
3/6


Ant-Man (Peyton Reeds – 2015)

Une petite frappe (mais au cœur d’or, mvoyez ?) va sans trop le vouloir faire partie d’un plan en endossant le costume d’Ant-Man, lui permettant de rétrécir tout en conservant sa force. Si le personnage de loser est attachant, si certaines scènes et gags sont franchement excellentissimes (Edgar Wright serait-il passé par là ?), la menace trop « série B » (« je veux détruire le monde parce que je suis méchant parce que tu m’as trahis HAHAHAHA ») tout comme le nombre de passages obligés fatiguent et nous sortent vite du film. C’est dommage, mais reste quand même un petit film éminemment sympathique qui fait un peu figure d’ovni dans l’univers Marvel Studios.
4/6

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 18 Déc 2015 - 20:14


Ninja : American Warrior (Tommy Cheung – 1988)

Après quelques recherches il apparait tout d’abord que le coupable de ce film serait Godfrey Ho, spécialiste des 2 en 1. Et ici un raccord accablant permet de bien distinguer la séparation nette des deux films : un personnage important vu de face et en plan serré qui réapparait de dos, avec des vêtements différents et apparemment pas la même coupe de cheveux… En gros on a un film asiatique plutôt convenable (on a même dénoté UN plan plutôt joli, avec mon compère on s’est regardé l’air surpris en même temps), et les raccords films à la va-vite, hilarants de nullité danse tout ce que ça implique : cadrage, dialogues, effets spéciaux, scénario incompréhensible, qui arrive à rendre compliqué quelque chose de simple, acteurs… Le doublage vaut également le coup d’œil ! Mais malheureusement quelques longueurs aussi, donc un nanar pour amateur averti.
Note film : 0/6
Note nanar : 4/6


La Fièvre du Samedi Soir (John Badhman – 1978)

Il n’y a rien à faire, je crois que ma décennie préférée pour le cinéma reste les années 70. Cette liberté de ton, ces films américains pris entre le classicisme et le cinéma de genre des années 50 et la Nouvelle Vague des années 60, donc des films à vifs, assez imprévisibles et sincères. Et c’est aussi le cas de cette Fièvre du Samedi Soir, qui loin de n’être que le film des Beegees et du disco qu’on lui porte peut-être à tort, est aussi un récit humain assez violent, où Travolta, jeune à la dérive, traîne avec une bande de loubards dans Brooklyn, rêvant d’une vie meilleure. Un film social assez fort, et plutôt sombre et désespéré, relativement bien mis en scène et avec des acteurs de talents, Travolta les nerfs à vif le 1er.
5,5/6


007 Spectre (Sam Mendes – 2015)

C’est sûr qu’après un Skyfall magistral, ce Spectre était attendu au tournant. Après avoir déconstruit en 3 films le mythe James Bond, ce Spectre nous propose en quelque sorte de revenir aux sources : les gadgets, le triumvirat M-Q-Monneypenny, l’ennemi baraqué indomptable, etc. Malheureusement, ça ne fonctionne pas tout le temps. La faute à un ennemi (Christoph Waltz, très bon au demeurant) et un scénario finalement peu crédible, une intrigue assez embrouillée, un propos sur la surveillance et le droit à la vie privé qui loupe le coche, ou encore un final complétement raté et trop vite expédié. Tout n’est pas noir hein, et la qualité de la réalisation égale celle de Skyfall (cette magnifique séquence pré-générique), Daniel Craig est géant comme d’habitude, Léa Seydoux fait une excellente James Bond-girl… Mais reste que ce Spectre n’est pas des plus dynamiques et prenants, loin de là.
4/6


Félins (Keith Scholey & Alastair Fothergill – 2011)

Une tribu de lions et une mère guépard ainsi que sa portée sont suivis pendant toute une saison par plusieurs équipes de tournage. Même si la voix off est très simple et consensuelle (en même temps, le documentaire s’adresse à tous les âges), et donc qu’on aimerait avoir plus d’information, le documentaire met bien en relief tous les dangers auxquels doivent faire face ces animaux pour continuer le cycle de la vie, le tout passant forcément par des scènes joyeuses et des drames. Et puis surtout l’ensemble est vraiment magnifique, la qualité de l’image à tomber. Alors on ne peut qu’être sous le charme quand on aime bien les félins.
4,5/6


Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (J.J. Abrams – 2015)

SPOILER:
Bon même s’il est impossible de rester objectif devant un film comme ça, et de mettre de côté tout l’affectif qui en ressort, je vais essayer d’être un tant soit peu neutre sur mon appréciation. Tout d’abord, et même si on n’arrive pas à la qualité de la trilogie, ce Star Wars est dans l’ensemble très réussi et bien au-delà qualitativement de la prélogie. Il faut dire aussi qu’il ne s’inspire quasiment que de la trilogie originelle. Si on fait un petit listing pour/contre :

Points positifs :
- Des personnages pour la plupart très bien écrits, avec des relations entre eux intéressantes
- Une 1ère demi-heure magistrale de bout en bout
- Un respect total de l’univers, notamment de la 1ère trilogie
- Une direction artistique qui laisse le moins de place aux effets numériques et rend le tout bien plus palpable et immersif que le « tout-numérique »
- Une photo qui retranscrit parfaitement la 1ère trilogie encore une fois (par exemple les couleurs et ombres de la scène où Ray est dans la forêt et attend Kylo Ren sont identiques à celles de Luke sur Dagobah)
- De multiples références (objets, vaisseaux, mais également phrases ou plans) qui parlent aux aficionados sans être un poids pour les néophytes
- Les acteurs, tous très bons
- Une réalisation soignée et fluide, avec une mise en scène pleine de sens
- Une très jolie 3D, et c’est assez rare
- Quelques gros moments forts
- Des perspectives intéressantes pour la suite (cette fin est d’une puissance magique)

Points négatifs :
- Un seul personnage pas développé et pour le moment inutile : le Capitaine Phasma
- Tous les passages autour de la nouvelle Etoile de la Mort trop rapidement abordés et sa destruction trop facile, donnant vraiment l’impression d’être balancés comme ça histoire qu’il y ait une intrigue parallèle impliquant le Premier Ordre et les Rebelles, afin de donner plus de consistance à l’univers : ok mais du coup tout cela est asséné trop rapidement et on ne s’y sent pas impliqué
- D’ailleurs ces deux factions opposées auraient peut-être mérité un peu plus de contenu. Il y avait peut-être trop de politique dans la prélogie, il n’y en a pas assez ici
- Un respect de la trilogie parfois étouffant : bon je suis d’accord, on aurait aussi râlé dans le cas contraire.
- L’arrivée de Han Solo et Chewbacca : ok un orgasme de plus durant la séance, mais ils arrivent vraiment là par hasard et on y croit moyen. De la même façon, j’attendais plus de grandiose dans les scènes avec Leïa.

Bon globalement c’est vraiment cette histoire avec l’Etoile de la Mort qui n’a pas réussi à me concerner plus que ça… je le reverrai prochainement, peut-être ce second visionnage fera mieux passer ces séquences. Mais dans l’ensemble un très, très bon film et un excellent Star Wars. La suite va se faire attendre…
5,5/6

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Mer 24 Fév 2016 - 21:01


Richard au Pays des Livres Magiques (Joe Johnston – 1994)

Il était bien ce temps où les dessins animés pouvaient être sombres, parfois dérangeants, et proposer aussi un message bien moins consensuel que maintenant. Ici c’est rien de moins que le pouvoir de l’imaginaire et l’intérêt de s’évader dans les livres qui est mis en avant. Et même si tout a beaucoup vieilli, je pense que c’est le genre de film qui laisse un grand impact quand on le découvre enfant. L’animation est de qualité et le scénario intelligent, et même les parties filmées avec Macaulay Culkin et Christopher Lloyd sont intéressantes.
4/6


Creed – L’Héritage de Rocky Balboa (Ryan Coogler – 2016)

Rocky s’est retiré, et va être relancé par le fils d’Appolo Creed qui veut se faire un nom sans compter sur l’héritage – financier et d’estime – de son papa. Rien à redire, une suite complétement logique à la saga Rocky, que ce soit dans l’esprit (cette quête du dépassement de soi, du rêve américain, mais aussi toute cette notion du passé et de l’héritage déjà présent dans les 1ers Rocky) qu’au niveau du traitement et de la ligne directrice de l’histoire, comme des moments forts. Ryan Coogler s’en sort vraiment très bien sur la réalisation, et entre un plan-séquence hallucinant avant l’entrée sur le ring et le combat final composé de différentes façons de tourner très intéressante, on s’en met plein les yeux. L’acteur principal Michael B. Jordan livre une super prestation, bien sûr tout comme Stallone qui propose vraiment un jeu (et une évolution de son personnage) très intelligent.
5/6


Les Huit Salopards (Quentin Tarantino – 2016)

Après les épopées Django Unchained et Inglourious Basterds, Tarantino fait dans l’intimiste et le minimaliste dans ces Huit Salopards, où différentes personnes (un futur sherif, un chasseur de prime et sa proie, un vétéran de la guerre de Sécession) se retrouvent coincés dans un chalet en pleine tempête de neige. Différents événements tragiques se produisent et chacun va chercher à démasquer le coupable. Ambiance à la fois à la Agatha Christie mais également au The Thing de John Carpenter, ce huis-clos très bavard mais surtout très maîtrisé aborde quantité de thématiques intéressantes, et vaut surtout pour son ambiance, sa réalisation, ses moments de bravoures complétement barrés et autres et ses acteurs qui se la donne comme il faut. Un pari osé pour Tarantino, qui s’en sort avec brio. Et même si j’ai parfois un peu trouvé le temps long au cinéma (2h45 quand même), ce film vieillit très bien en tête et donne furieusement envie de le revoir.
5,5/6


Deadpool

C’est impressionnant à quel point on remarque quand un film est fait avec amour, par une équipe réellement fan de ce qu’elle va traiter. Malgré un budget rachitique pour le genre, le projet a enfin pu se monter et le film Deadpool arriver à se faire. Malgré encore le côté « origine » forcément redondant, le film s’en sort bien en proposant un traitement à base de flashbacks et nous immergeant rapidement dans l’action et l’intrigue – qui est très, très, très light. C’est là un des principaux défauts, avec également le vilain peu crédible et le final. Mais pour qui est fan des vannes inventives et par-dessous la ceinture, c’est festival. Le mercenaire bavard porte bien son nom et n’arrête pas, et le film est vraiment un condensé de bonne humeur et de scènes bien pensées, avec également des clins d’œils savoureux et à ras la gueule, et ce côté méta très poussé où le personnage va jusqu’à s’adresser aux spectateurs. Côté émotion c’est assez fourni aussi, notamment une histoire d’amour atypique mais terriblement attachante entre Deadpool (Ryan Reynolds vraiment excellent pour le coup) et sa copine Vanessa. Bref, pas de quoi s’ennuyer et un revisionnage à faire prochainement afin de bien profiter de chacune des vannes débitées trop rapidement.
4,5/6

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 25 Mar 2016 - 22:58


Zootopie (Byron Howard, Rich Moore & Jared Bush – 2016)

Sur une planète uniquement composée d’animaux, ceux-ci arrivent à vivre en cohabitation parfaite, prédateurs comme herbivores, notamment à Zootopie, ville qui concentre tous les climats et toutes les espèces. La jeune lapine Judy va quitter l’agriculture de carotte de sa famille pour rentrer dans la police à Zootopie, et se rendre compte que les choses ne sont pas comme on s’y attend… Un Disney très sympathique, autant pour le propos (sur les a priori, la discrimination, la reproduction sociale) traitée de façon intelligente, pertinente et avec du recul, que sur l’histoire en elle-même : une enquête policière bien fichue, pleine de personnages truculents, et réservant de très bons moments tant au niveau des scènes d’action assez bien fichues que de l’humour (notamment une fameuse séquence de 5 min à pleurer de rire). On regrettera juste peut-être une direction artistique par trop classique et un scénario nous gratifiant de tous les passages obligés. Mais une très bonne surprise !
5/6


The Revenant (Alejandro Gonzalez Inarittu – 2016)

L’histoire romancée du trappeur Hugh Glass, gravement blessé par une attaque de grizzlis puis laissé pour mort suite à une attaque d’Indiens dans le Dakota… On le sait, Inarittu sait tenir une caméra. Il le fait même très bien, et cette fresque sauvage nous gratifie vraiment de moments absolument époustouflants, à la fois réalistes/immersifs (l’attaque des Indiens au début, la charge du grizzli…) et très beaux (ces paysages, ces photographie – Lubezki n’a pas volé son oscar). Seulement il sait qu’il filme bien, et il a tendance à vouloir en rajouter. Ajoutez à cela des gonflants passages mystiques / rêveries comme il les aime (cf. le moyen Biutiful avec Javier Bardem), et on en conclu qu’il est vraiment dommage que l’ego du réalisateur ait une nouvelle fois pris le dessus, sans quoi on aurait eu droit à un vrai chef d’œuvre, une œuvre brute, dure et sanglante, portée par d’excellents acteurs (Di Caprio bien évidemment, mais auquel Tom Hardy tient face de tout son talent). Très bon film néanmoins.
5/6


Ave, César (Joel & Ethan Coen – 2016)

Décidemment les Coen… Déjà que leurs films « grand public » me décevaient de plus en plus (Burn After Reading, Ladykillers), ils se sont mis dernièrement à me faire regretter aussi leurs métrages plus confidentiels (Inside Llewyn Davis). Ici on se trouve un peu entre les deux avec ce récit d’un employé haut placé d’un grand studio hollywoodien (Josh Brolin, correct) pendant les années 50 qui doit gérer les problèmes de stars… dont la disparition d’un grand acteur (George Clooney, toujours aussi bon en idiot). Le principal souci du métrage, malgré une indéniable volonté de bien faire de la part du duo, et la multiplicité des intrigues et, du coup, la difficulté qu’on a à accrocher à la trame principale, et encore plus à se sentir concerné par le reste. A trop diluer, on perd son public, et même si les réalisateurs ont voulu esquisser quantité de thématiques (la politique, les addictions, la religion, la presse…), l’intérêt du film en est vraiment amoindri. Et puis même au-delà de ça, les dialogues comme l’humour à froid et/ou absurde (des caractéristiques des Coen quand même) sont nettement moins inspirés qu’auparavant (même le coup du complot communiste ne provoque pas les rires tant espérés). Bon reste cette splendide reconstitution (les Coen aiment beaucoup les films d’époque, surtout américains 19-20ème siècle), la photo, ces acteurs et quelques passages sympas (dont une excellente scène avec Scarlet Johannson). Mais bof quoi.
3,5/6


Steve Jobs (Danny Boyle – 2016)

Danny Boyle prend le partie dès le début de ne pas traiter ce biopic de façon classique mais de s’arrêter uniquement sur 3 période clés de la vie de Steve Jobs : à chaque fois à quelques heures du lancement public d’un de ses produits : le Macintosh, le Newton, l’iMac G3. Et ces quelques heures d’interactions entre le personnage principal et sa famille, ses collègues, ses rivaux va permettre de raccrocher les wagons et d’en savoir plus sur tout ce qu’a apporté Apple d’un point de vue technologique mais également sur l’homme, sa profondeur, sa personnalité, ses contradictions. Danny Boyle m’avait déçu dernièrement avec des films parfois trop tape-à-l’œil (127h), trop consensuels (Slumdog Millionaire) ou faussement subversifs (Trance). Et ici il utilise tout son talent pour la mise en scène avec sagesse, si bien que les 2h de films passent comme une lettre à la poste. Bon cela est aussi grandement dû au talent hors-pair de dialoguiste d’Aaron Sorkin (The Social Network) (on se régale vraiment des dialogues) et aux acteurs (Michael Fassbender prodigieux, Kate Winslet pas en reste, les seconds rôles également comme Seth Rogens). Excellent biopic pour un grand film.
5,5/6

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Mar 20 Sep 2016 - 23:26

Là j’ai carrément la flemme de développer. J’ai vu peu de films au cinema et à la TV ces derniers mois (cause comics, pc et série donc c’est pour la bonne cause ^^). En vrac :

Batman v Superman (Zack Snyder – 2016) : 3,5/6
Captain America : Civil War (Anthony Russo & Joe Russo – 2016) : 4,5/6
Twin Peaks : Fire walk with me (David Lynch – 1992) : 4/6
X-Men : Apocalypse (Bryan Singer – 2016) : 4,5/6
Warcraft (Duncan Jones – 2016) : 3/6

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 30 Déc 2016 - 23:25


We Are Twisted Fucking Sister! (Andrew Horn – 2014)

Un documentaire sur les débuts de Twisted Sister… groupe formé en 1972 et qui n’a sorti son 1er album qu’en 1982, après plus de 1000 concerts ! Le documentaire insiste bien sur cette difficulté à percer, mais aussi sur l’incroyable ténacité des membres du groupe qui ont bien fait de persévérer. Un excellent documentaire qui fait voir les membres du groupe d’une autre façon. Et dire que je ne l’avais même pas vu avant de voir le groupe en live et que ceux-ci m’offrent la meilleure prestation que j’ai pu voir en festival.
5/6

www.comingsoon.net/assets/uploads/gallery/doctor-strange-1403135280/cr2vlm7wyaabl7_.jpg" alt="" />
Doctor Strange (Scott Derrickson – 2016)

Malgré – forcément – un côté « origin story » auquel on ne peut se défaire pour chaque n°1 de film de super-héros, le parti pris assez intéressant (le héros est une ordure – un peu à la Tony Stark, mais ça ne fait pas redite) et surtout l’ajout de la magie à l’univers Marvel (vraiment bien amené et traité) font de ce Dr Strange un des films à ranger dans le haut des adaptations Marvel Studios. Benedict Cumberbatch est parfait, et les scènes d’action/magie sont vraiment hallucinantes. On regrette juste la love story qui ne sert strictement à rien, et puis un film qui respecte le cahier des charges sans trop s’en éloigner. Mais une belle surprise.
4,5/6


Terminator 3 : Le Soulèvement des machines (Jonathan Mostow – 2003)

Pas de grosses prises de risques pour ce 3ème Terminator, qui reprend peu ou prou l’intrigue des deux précédents, avec un nouveau modèle de cyborg féminin encore plus implacable que le T1000 (Kristanna Loken, très douée), et Scharwzy en nouveau T-850 qui vient sauver… John Connor ! Avec en prime une amourette un peu forcée mais qui fonctionne petit à petit. Un blockbuster efficace et sans strictement aucune prise de risque, qui respecte le cahier des charges mais qui ne va pas au-delà. Divertissant, mais c’est tout.
3,5/6


Robocop 2 (Irvin Kershner – 1990)

(au passage, on a revu juste avant Robocop, 6/6 forcément)
J’avais un peu peur de ce deuxième opus, je craignais vraiment le pire. Pourtant, malgré les déboires pendant la production, reste quand même du Frank Miller au scénario, Irvin Kershner à la réalisation et le duo Peter Weller / Nancy Allen. Le film essaye d’être aussi subversif que le 1er, ça marche plutôt pas mal avec des scènes bien gratinées et assez jouissives, par contre il manque l’émotion et les séquences mythiques qu’on pouvait y voir, peut-être aussi puisque Basil Poledouris ne resigne malheureusement pas sur la musique. Et peut-être aussi parce que ce film est beaucoup plus politique, mais également qu’on voit beaucoup moins Robocop/Alex Murphy. Loin d’être raté, un film qui a un peu le cul entre deux chaises. Mais en même temps, fallait y arriver pour passer après Paul Verhoeven.
3,5/6


Rogue One : A Star Wars Story (Gareth Edwards II – 2016)

[LEGERS SPOILERS]
Pas vraiment un épisode à part mais plutôt l’épisode 3,5, qui s’insère parfaitement entre la prélogie et la trilogie et fait surtout un excellent prologue à l’épisode IV. Après des débuts de mise en place plutôt réussis mais loin d’être emballants, le film prend vraiment tout son sens lors de sa deuxième moitié, avec vraiment des scènes poignantes et impressionnantes. Les personnages sont tous intéressants et bien traités, et évoluent (bon par contre on sent les réécritures derrière le caractère de girouette du personnage principal), à la différence par ex. d’un Poe Dameron qu’on voit à peine dans l’épisode VII. On en parle pas assez mais c’est aussi très bien réalisé, les scènes d’actions sont vraiment bien rendues comme les combat spaticaux, et la photographie comme les effets spéciaux sont magnifiques (le rendu de Leïa jeune ou de Moff Tarkin sont impressionnants). Du sacré divertissement de qualité, un excellent divertissement de SF qui prend tout à fait sa place dans la saga SW.
5/6

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 28 Juil 2017 - 20:31

Pas le temps de faire des critiques sur tous les films vus depuis le début de l’année… Mais j’ai pas mal enchaîné ! Grâce notamment aux excellents hors-série « Mad Movies Classic », d’épais et denses bouquins d’une centaine de pages qui reviennent sur des sagas importantes de l’histoire du cinéma (les derniers lus : les sagas Terminator, Les Dents de la Mer, Hannibal, L'Exorciste). Et à chaque Mad Movies Classic qui sort, je me farci avec plaisir la saga en question (du moins les films de la saga que je n’ai pas vus !). Le magazine en question a également publié une liste de leurs 300 films culte, allant de 1900 à 2016… Et forcément, ça m’a donné envie de m’y replonger ! Ajoutez à cela une boulimie filmique pour essayer de diminuer ma pile de DVDs à regarder (il ne doit m’en rester plus que 150 et des brouettes ^^), quelques téléchargements, une reprise du cinéma (dans la limite des films disponibles sur Oyonnax, malheureusement) et l’excellent outil Imdb très pratique pour lister les films qu’on a vus et surtout créer des listes de films à voir (mon profil : http://www.imdb.com/user/ur77002311/) avec plein de stats et tout :p

Donc bref, voici, trié par année de sortie, la liste des films vus depuis le début de l’année accompagné du pays d’origine et de la note imdb (sur 10, ça m’a fait tout bizarre) :



Le Fantôme de l’Opéra (Rupert Julian – USA – 1925) : 8/10
Dracula (Tod Browning – USA – 1931) : 7/10
Freaks – La Monstrueuse Parade (Tod Browning – USA – 1932) : 9/10
La Momie (Karl Freund – USA – 1932) : 8/10
King Kong (Merian C. Cooper & Ernest B. Schoedsack – USA – 1933) : 10/10
L’Homme Invisible (James Whale – USA – 1933) : 8/10
Le Singe Tueur (William Nigh – USA – 1940) : 4/10
La Féline (Jacques Tourneur – USA – 1942) : 8/10
L’Homme-léopard (Jacques Tourneur – USA – 1943) : 6/10
Vaudou (Jacques Tourneur – USA – 1943) : 8/10



L’Etrange Créature du Lac Noir (Jack Arnold – USA – 1954) : 7/10
La Momie Aztèque contre le Robot (Rafael Portillo – Mexique – 1958) : 5/10
Le masque du démon (Mario Bava – Italie – 1960) : 8/10
Les Yeux sans Visages (Georges Franju – France – 1960) : 8/10
La fille qui en savait trop (Mario Bava – Italie – 1963) : 8/10
Gamera (Noriaki Yuasa – Japon – 1965) : 5/10
Le Bal des Vampires (Roman Polanski – USA – 1967) : 6/10
La Baie Sanglante (Mario Bava – Italie – 1971) : 7/10
Les Proies (Don Siegel – USA – 1971) : 8/10
Chair pour Frankenstein (Paul Morrissey – USA – 1973) : 6/10



L’Exorciste (William Friedkin – USA – 1973) : 10/10 [REVU]
La Course à la Mort de l’an 2000 (Paul Bartel – USA – 1975) : 7/10
Les Dents de la Mer (Steven Spielberg – USA – 1975) : 10/10 [REVU]
L’Exorciste 2 : L’Hérétique (John Boorman – USA – 1977) : 6/10
Les Dents de la Mer, 2ème partie (Jeannot Szwarc – USA – 1978) : 7/10
Piranhas (Joe Dante – USA – 1978) : 6/10 [REVU]
Les Vampires de Salem (Tobe Hooper – USA – 1979) : 7/10
Maniac (William Lustig – USA – 1980) : 8/10
Quelque part dans le temps (Jeannot Szwarc – USA – 1980) : 8/10
Halloween II (Rick Rosenthal – USA – 1981) : 5/10



La Malédiction du Pharaon (Lucio Fulci – Italie – 1982) : 4/10
Les Dents de la Mer 3 (Joe Alves – USA – 1983) : 5/10
L’Aventure des Ewoks : La Caravane du Courage (John Korty – USA – 1984) : 4/10 [REVU AVEC DIFFICULTE]
Bloody Bird (Michele Soavi – Italie – 1987) : 8/10
Les Dents de la Mer 4 : La Revanche (Joseph Sargent – USA – 1987) : 2/10
Ninja in Action (Tommy Cheng – Hong Kong – 1987) : 1/10
Flic ou Zombie (Mark Goldblatt – USA – 1988) : 5/10
L’Emprise des Ténèbres (Wes Craven – USA – 1988) : 7/10
La Maison du Cauchemar (Umberto Lenzi – Italie – 1988) : 6/10
Maniac Cop (William Lustig – USA – 1988) : 5/10



L’Exorciste : la suite (William Peter Blatty – USA – 1990) : 7/10
Maniac Cop 2 (William Lustig – USA – 1990) : 6/10
The Heroic Trio (Johnnie To – Hong Kong – 1993) : 5/10
Trauma (Dario Argento – Italie – 1993) : 6/10
Gamera, gardien de l’univers (Shûsuke Kaneko – Japon – 1995) : 5/10
Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento – Italie – 1996) : 7/10
Babe 2, le cochon dans la Ville (George Miller – USA – 1998) : 8/10
Avalon (Mamoru Oshii – Japon – 2001) : 7/10
La Légende de Zu (Tsui Hark – Hong Kong – 2001) : 8/10
Le Sang des Innocents (Dario Argento – Italie – 2001) : 6/10



Shaolin Soccer (Stephen Chow – Hong Kong – 2001) : 6/10
Crazy Kung-fu (Stephen Chow – Hong Kong – 2004) : 7/10
L’Exorciste, au commencement (Renny Harlin – USA – 2004) : 4/10
La Passion du Christ (Mel Gibson – USA – 2004) : 7/10
The Card Players (Dario Argento – USA – 2004) : 5/10
Dominion : Prequel to the Exorcist (Paul Schrader – USA – 2005) : 6/10
Executive Koala (Minoru Kawasaki – Japon – 2005) : 5/10
All the Boys love Mandy Lane (Jonathan Levine – USA – 2006) : 7/10
Bug (William Friedkin – USA – 2006) : 7/10
Frontière(s) (Xavier Gens – France – 2007) : 6/10



Hannibal Lecter – Les origines du mal (Peter Webber – USA – 2007) : 7/10
Hostel – Chapitre II (Eli Roth – USA – 2007) : 7/10
Mother of Tears – La Troisième Mère (Dario Argento – Italie – 2007) : 2/10
My Name is Bruce (Bruce Campbell – USA – 2007) : 6/10
Rec (Paco Plaza & Jaume Balaguero – Espagne – 2007) : 8/10
God’s Puzzle (Takashi Miike – Japon – 2008) : 7/10
Assault Girls (Mamoru Oshii – Japon – 2009) : 3/10
Giallo (Dario Argento – USA – 2009) : 3/10
Jusqu’en Enfer (Sam Raimi – USA – 2009) : 8/10
Survival of the Dead (George Romero – USA – 2009) : 7/10



Terminator Renaissance (McG – USA – 2009) : 6/10
Yatterman (Takashi Miike – Japon – 2009) : 6/10
Zebraman 2 (Takashi Miike – Japon – 2010) : 5/10
Red State (Kevin Smith – USA – 2011) : 7/10
The Raid (Gareth Evans – Indonésie – 2011) : 8/10
Planes (Klay Hall – USA – 2013) : 4/10
These Final Hours (Zak Hilditch – Australie – 2013) : 8/10
Under the Skin (Jonathan Glazer – Royaume-Uni – 2013) : 7/10
Dragons 2 (Dean DeBlois – USA – 2014) : 9/10
Planes 2 (Roberts Gannaway – USA – 2014) : 6/10



Le Voyage d’Arlo (Peter Sohn – USA – 2015) : 7/10
Terminator Genisys (Alan Taylor – USA – 2015) : 6/10
The Witch (Robert Eggers – USA – 2015) : 8/10
Le monde de Dory (Andrew Stanton & Angus MacLane – USA – 2016) : 7/10
Vaiana, la légende du bout du monde (Ron Clements & Don Hall – USA – 2016) : 8/10
Alien : Covenant (Ridley Scott – USA – 2017) : 6/10
Creepy (Kyoshi Kurosawa – Japon – 2017) : 7/10
Dunkerque (Christopher Nolan – USA – 2017) : 9/10
Grave (Julia Ducournau – France – 2017) : 8/10
La Belle et la Bête (Bill Condon – USA – 2017) : 7/10



Lego Batman, le film (Chris McKay – USA – 2017) : 7/10
Les Gardiens de la Galaxie 2 (James Gunn – USA – 2017) : 7/10
Logan (James Mangold – USA – 2017) : 8/10
Okja (Bong Joon-Ho – Corée du Sud – 2017) : 8/10
Silence (Martin Scorsese – USA – 2017) : 7/10
Spider-Man : Homecoming (Jon Watts – USA – 2017) : 7/10
Wonder Woman (Patty Jenkins – USA – 2017) : 8/10

Si vous voulez plus de précisions sur une note, ou parlez de vos derniers visionnages, ce sera avec plaisir, qu’on relance un petit peu ce forum moribond :p

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous vus récemment ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 42 sur 42 Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum