Univers de Troy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Univers de Troy

Message  deadpool_az le Jeu 6 Mar 2014 - 20:11

Je me suis lu récemment l’intégralité des séries liées à l’univers de Troy (53 albums quand même...). Pour rappel, tout a commencé avec la série Lanfeust de Troy, où le jeune Lanfeust apprend qu’il détient le pouvoir absolu dans un monde d’heroic fantasy tendance médiéval, où chaque humain détient un pouvoir particulier. Mélange d’aventure, d’action et d’humour, la série Lanfeust a relancé le genre heroic fantasy pour ado/adulte – pour le meilleur mais surtout pour le pire- dans la BD franco-belge au milieu des années 90. Le cycle Lanfeust de Troy a duré 8 tomes, et Arleston a par la suite considérablement étayé son univers avec la suite des aventures de Lanfeust (Lanfeust des Etoiles qui part carrément dans le récit d’aventure galactique puis Lanfeust Odyssey) mais également d’autres séries annexes (Trolls de Troy, Légendes de Troy, Les Conquérants de Troy...). Petit résumé de tout cela :


Lanfeust de Troy t.1-8 (1994-2000)

Bon ben pas grand-chose à redire, un excellent récit d’héroic-fantasy qui propose un univers vaste et étoffé sans tomber dans la redite, des personnages très sympathiques (notamment le troll Hébüs), et puis un mélange vraiment bien dosé d’action, d’aventure, de suspens et d’humour. Une quête prenante et de qualité. Tarquin quant à lui assure le dessin avec brio, que ce soit sur les scènes d’action que sur les magnifiques paysages et décors. Même si on n’égale pas l’excellence de La Quête de l’Oiseau du Temps, cette aventure mérite bien son statut de classique.


Lanfeust des Etoiles t.1 à 8 (2001-2008)

Pari osé que celui d’Arleston de faire poursuivre les aventures de Lanfeust et de sa clique... dans les étoiles ! Et ça ne sera pas de petites aventures galactiques auquel on aura droit mais à une quête pour la destinée de l’univers entier ! Et à base de seigneuries galactiques, de métamorphes, de portes spatiales, de voyage dans le temps et de quantité de mondes différents qu’on va visiter. Le tout, bien sûr, bourré à ras-la-gueule de personnages. Le pari était très risqué, le résultat est loin d’être parfait mais ne démérite pas. Les personnages évoluent beaucoup, les enjeux sont complexes et prenants (et malheureusement parfois un peu trop tirés par les cheveux), bref un condensé plutôt inégale mais assez habile d’héroic fantasy et de space opera. Pour ce qui est des dessins, là aussi tout n’est pas parfait. On sent que Tarquin a un peu de mal avec les combats galactiques et les gunfights (il gère beaucoup mieux les bons corps-à-corps bourrins), et on le sent aussi un peu fatigué et lassé à partir du milieu de la série.  Arleston fera retourner Lanfeust à Troy dans Lanfeust Odyssey. A suivre, donc.


Lanfeust Odyssey (2009-)

Après Lanfeust des Etoiles, notre héros retourne sur Troy, sans ses pouvoirs et accompagné de son ami Hebüs le troll. Arleston va en profiter pour le faire retrouver ses anciens partenaires, et nous pond des histoires courtes (enfin, qui tiennent sur 2-3 tomes) à la différence des deux précédentes séries Lanfeust de Troy et Lanfeust des Etoiles qui fonctionnaient vraiment comme cycle de 8 tomes. Du coup les récits sont un peu plus frais et aérés, et Arleston semble prendre plaisir à faire retourner ses personnages sur Troy. Bien entendu on sent quand même que l’inspiration est un peu partie, mais globalement ça reste du récit d’heroic fantasy on ne peut plus correct et agréable, plein d’action et d’humour et avec une palette de personnages renouvelée. Quant à Tarquin, il gagne en efficacité avec l’âge mais son style est quand même moins accrocheur qu’auparavant.


Cixi de Troy (2009-2011)

Une histoire en trois albums nous contant la vie de Cixi entre les tomes 5 et 6 de la série Lanfeust de Troy, lorsque celle-ci quitte notre groupe pour retourner à Eckmül et va devenir la compagne du tyran Thanos. Le 1er tome est centré sur son exil et son recrutement sur un bateau pirate uniquement constitué de demoiselles, et c’est très moyen, convenu au possible... Ensuite on retourne à Eckmül, et on y retrouve un peu l’esprit des Lanfeust, mais forcément c’est plus limité puisqu’on a une palette de personnages beaucoup plus resserrée, et le ton se fait aussi plus tragique et sombre. Olivier Vatine puis Adrien Floch se partagent les dessins, c’est pas mauvais mais sans personnalité, un peu comme cette série qui permet surtout de faire point sur cette période floue de la vie de Cixi. Sans plus.


Trolls de Troy t.1 à 16 (1997-)

On a souvent comparé Arleston à Goscinny, et ça n’a jamais été aussi vrai que pour Trolls de Troy, où dans un petit village de trolls (Phalompe), il arrive de nombreuses péripéties à la famille de Teträm, composée entre autre de Waha, humaines recueillie lorsqu’elle était enfant. Des récits d’aventures bon enfant plein d’humour, et surtout nous en apprenant beaucoup sur les us et coutumes assez savoureuses des trolls du monde de Troy, et également de la prestigieuse cité humaine d’Eckmül. L’ensemble est franchement excellent sur les 6-7 premiers tomes, après ça commence à sentir l’anecdotique même si ça se lit toujours avec plaisir, et à partir du tome 12 c’est la catastrophe : du scénario simpliste et étiré, et en plus poussif avec un humour de plus en plus gras et de mauvais goût. C’est toujours de qualité correcte, mais quand même. C’est Mourier qui se charge des dessins, d’un trait un peu plus gras et brouillon que Tarquin mais également plus fluide, plus instinctif. Donc c’est plutôt très bon également. En somme une série excellente au départ, et qui baisse de plus en plus en qualité.


Gnomes de Troy t.1 à 3 (2000-)

Bon après « Le Petit Spirou » dans « Le Journal de Spirou » et « Titeuf » dans « Tchô ! », on sent qu’il manquait une série comique avec des enfants dans « Lanfeust Mag », et que Gnomes de Troy a été créé en partie pour ça. Bon ça ne vaut largement pas les deux précédents, hein. C’en est très inspiré et l’ensemble fait, au mieux, sourire. Ca ne s’adresse qu’aux jeunes et il manque justement ce côté universel qui a fait le succès des deux séries citées plus haut. Autant le premier tome (2000) est agréable et assez imaginatif, autant les deuxième (2010) et troisième (2011) sont peu intéressants... Et comme le 4ème et dernier en date est sorti en 2013, on sent que la team souhaite en sortir dorénavant un par an... A part ça, pour l’occasion Tarquin utilise un style à mi-chemin entre le cartoon et le manga, trop forcé pour être convaincant.


Les Conquérants de Troy t.1 à 3 (2005-)

L’histoire de la colonisation de la planète Troy, planète « laboratoire » où des humains ont parachutés de force pour une expérience. Bon mis à part le côté « historique » de la série, où on apprend concrètement comment la population de Troy et les différentes villes ont vu le jour, comment ils ont obtenu leur pouvoir etc., le reste est franchement mauvais. Personnages à peine caractérisés et pas approfondis du tout, scénario on ne peut plus banal, remplissage inutile, scènes invraisemblables... Et ça n’est pas le dessinateur Tota qui va améliorer les choses. Pourtant je suis fan de toutes les couvertures qu’il avait faites pour les magazines Lug de l’époque (Daredevil, Wolverine, Titans...), mais là franchement... Le seul bon point est le storytelling, plutôt bien géré, mais le reste est vraiment navrant : les personnages tous grimaçants, le dynamisme dans les planches, le manque d’approfondissement notamment sur les vues d’ensembles... Bref on y croit pas et impossible d’adhérer à cette série qui donne vraiment l’impression d’avoir été fait à la va-vite.

Les Légendes de Troy : Légendes de Troy est en fait une collection d’histoires courtes, entre 1 et 3 tomes, sur des sujets différents et permettant à chaque fois à Arleston de s’associer à un dessinateur différent. Dans l’ensemble cette série a été une agréable surprise, puisque Arleston varie les genres (humour, légende, heroic fantasy, aventure...) tout en approfondissant son univers (toutes les contrées y passent : Eckmül, le Darshan, le Delpont, les Baronnies d’Hedulie), ses rites, ses mœurs. Et puis le fait d’utiliser un dessinateur différent selon les histoires donne également de bons résultats, puisque chacun va vraiment faire au mieux pour rendre justice au scénario d’Arleston, et on a droit à quelques excellentes illustrations. Et pour les différentes histoires, plus en détail :


L’Heure de la Gargouille (2011) : Une très bonne surprise où, bien avant la quête de Lanfeust, dans une province riche où la magie prend effet sur des gargouilles, celles-ci mettent à mal la cité. Un barbare débarque alors et va sauver toute cette bourgeoisie. Un récit intriguant de prime abord, bien rythmé et franchement drôle, notamment dans sa façon de dépeindre les mœurs aristocrates confrontées au côté bourru du barbare. Et les dessins de Didier Cassegrain, tendance humoristique, un peu exagérés et sophistiqués à la fois, conviennent parfaitement à l’histoire.


Guerrières de Troy (2010-2013) : Des mercenaires vendent leur service au plus offrant, et vont se découvrir une conscience en escortant une caravane humanitaire. Seulement les apparences ne sont pas ce qu’elles sont... Un bon récit d’heroic fantasy, composé de deux tomes frais, drôles et bien rythmés (plein de rebondissements), qui prend encore plus de valeur grâce aux excellents dessins du vétéran Dany : un trait hérité des classiques comiques franco-belges, en plus magnifiquement peint... Et puis, habitué des BD érotiques, il sait forcément bien croquer tout le casting féminin, des personnages intéressants aux caractères bien trempés. Bien sympa.


L’Expédition d’Alunÿs (2010) : Un sage du Conservatoire d’Eckmül va transférer une partie de sa personnalité dans son chat, et inversement. Il va alors partir en expédition avec deux élèves afin de trouver un remède. Un seul tome pour cette histoire très anecdotique mais plutôt agréable à lire. On est surtout dans un récit d’aventure comique là, et Arleston s’y trouve plutôt en forme au niveau de l’humour, avec plein de situations/personnages succulents. Quant au dessinateur Cartier, son trait japanisant est assez agréable, surtout qu’il sait être bien précis et son storytelling est franchement bien pensé. Encore une histoire bien contée, mais loin d’être inoubliable.



Nuit Safran (2010-2012) : Complots et trahison à Nuit Safran, une des 77 Baronnies d’Hédulie. Un récit médiéval intéressant où va se côtoyer guerres entre Baronnies, fantômes, trolls et combats de dragon. Encore une fois des personnages bien campés, un récit qui nous en apprend beaucoup sur la province d’Hédulie et une histoire pleine de rebondissements, et toujours avec un bon humour. Et les dessins d’Hérenguel sont vraiment excellents, même si on le sent un peu fatigué à la fin des 2 tomes que composent l’histoire : un trait fortement inspiré du classique comique franco-belge 60-70s avec une pointe de modernité lorgnant sur les Tarquin et Mourier de l’univers de Troy, et de belles peintures accompagnant le tout. C’est fouillé, bien réalisé, bref une histoire bien sympathique et prenante.


Tykko des sables (2009-2014) : En plein désert du Delpont, dans une cité commerçante, le jeune Tykko se rêve champion de course. Il va tragiquement perdre sa mère et va avoir des révélations sur ses origines... Bon il fallait bien un récit des Légendes de Troy qui ne tienne pas la route, et c’est celui-ci. Inintéressant au possible, chargé de clichés déjà vus, lourd et surtout avec un dessin typé manga et « djeunz » qui ne tient pas du tout la route : les poses/effets sont ridicules et incompréhensibles, tout comme le storytelling. Bon je commençais à y voir poindre un petit intérêt lors de la fin du 2ème tome, peut-être le 3ème et dernier va-t-il élever le niveau. A suivre.


Voyage aux Ombres (2011) : Au Darshan, une femme est promise à un mari qu’elle ne désire pas et préfère se suicider. Seulement, dans cette province la magie va directement aux « dieux », si bien qu’il existe un monde des morts. Elle y est directement envoyée et son mari va tout faire pour la retrouver. Une histoire assez sympathique, qui joue de l’humour macabre dans ce fameux monde des morts. Ca n’est pas spécialement original (on pense à la famille Adams, aux films de Burton) mais là encore l’univers est bien étoffé, le personnage féminin très intéressant et l’histoire se suit sans déplaisir, pleine de rebondissements, avec en plus un trait un peu indé sur les dessins, très bien assurés par Virginie Augustin.

Donc en gros, s’agissant de l’univers de Troy (qui je le rappelle, est vraiment consistant et intéressant, que ça soit la planète même qu’au niveau galactique, les différentes provinces et leurs mœurs, la magie, les personnages) :
- Les indispensables : Lanfeust de Troy, Lanfeust des Etoiles, Trolls de Troy t.1-7
- Les ajouts sympathiques : Lanfeust Odyssey, Trolls de Troy t.8 et 11, Gnomes de Troy t.1, Légendes de Troy : Guerrières de Troy, Légendes de Troy : L’Heure de la Gargouille, Légendes de Troy : Nuit Safran, Légendes de Troy : Voyage aux ombres
- Les moyennement dispensables : Trolls de Troy t.9, 12 et suivants, Cixi de Troy, Légendes de Troy : L’Expédition d’Alunÿs
- Les mauvais : Les Conquérants de Troy, Gnomes de Troy t.2 et suivants, Légendes de Troy : Tykko des Sables

Bon je n’ai quand même pas eu le courage de lire les 3 volumes de l’Encyclopédie Anarchique du Monde de Troy.

Et en albums sortis récemment que je n’ai pas encore lu : Trolls de Troy t.17, Lanfeust Odyssey t.5, Légendes de Troy : Tykko des Sables t.3, Gnomes de Troy t.4, Légendes de Troy – Ploneïs l’incertain

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Univers de Troy

Message  deadpool_az le Lun 7 Avr 2014 - 19:29

Voila j'ai préféré en faire un topic à part pour plus de clarté.

Avis aux amateurs, sont dispos sur T411 : Trolls de Troy t.17, Lanfeust Odyssey t.5 et Les Légendes de Troy : Ploneïs l'incertain.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Univers de Troy

Message  deadpool_az le Mer 7 Mai 2014 - 18:51

Les dernières sorties :


Lanfeust Odyssey t.5 : Le Piège des sables (2013)

Pour prouver qu'il est innocent du meurtre de Nicolède, Lanfeust doit absolument retrouver Ryplëh, réfugié dans la Baie Pédestre. Accompagné de ses quatre épouses et d'Hébus, il se rend au village de pêcheurs, alors qu'à Eckmül, une étrange créature est en train de s'accaparer le pouvoir... Même si on ne retrouve pas le côté épique des Lanfeust de Troy, on sent Arleston plus à l’aise sur Troy que dans les étoiles, et l’ensemble est plus aéré, dynamique. C’est moins ambitieux et complexe mais on y gagne en clarté et en plaisir instantané. Tarquin est également plus à son aise sur terre que dans le ciel, et ça se voit. La série Lanfeust Odyssey reste un met de choix pour tout amateur d’heroic fantasy.


Trolls de Troy t.17 : La Trolle impromptue (2013)

A cause des pouvoirs d’un petit garçon, la personnalité de Waha a été échangée avec celle d’une humaine de famille noble – canard boiteux de la famille néanmoins – qui va bientôt se marier. Bon le canevas est classique (échange de corps avec tout ce que ça implique de mésententes et de situations comiques) mais au moins pour une fois Arleston prend le parti de conclure son histoire en seulement un tome, alors que tout le long de l’histoire on sentait que ça allait être étiré. Alors même si c’est facile, ça reste plutôt drôle et dynamique et ça passe bien.


Légendes de Troy – Ploneïs l’incertain (2014)

Pas de l’échange de corps mais le changement de sexe cette fois où « Ploneïs, aventurier comme les autres, va découvrir à ses dépens que la maison de madame Lyrä repose sur un terrible secret : le pouvoir qu'a la maîtresse des lieux de transformer les hommes en femmes. Devenu malgré lui Ploneia, il va découvrir la réalité machiste et la vie d'une femme dans la jungle. » On aurait aimé un peu plus d’ambition pour un tome des Légendes de Troy, surtout qu’à part de l’humour beauf et de l’action à n’en plus finir cette histoire n’a pas grand intérêt. En plus, contrairement aux autres tomes de la collection, Jean-Luc Sala est plutôt correct au niveau des dessins mais peine vraiment à se démarquer. Bof. Ça se lit bien mais sitôt lu, sitôt oublié.


Lanfeust par ses amis (2005)

Uniquement un art-book, trouvable gratuitement à l’époque, d’auteurs proposant leurs variations humoristiques sur l’univers de Lanfeust. Un peu de tout à se mettre sous la dent, mais quelques planches très intéressantes entre autre de Zep (Titeuf), Midam (Kid Paddle), Clarke (Mélusine), Ptiluc (Rat’s) et aussi des dessinateurs espagnols qu’on aperçoit souvent dans des comics et qui travaillent également chez Soleil, comme Humberto Ramos, Carlos Meglia ou Francisco Herrera.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Univers de Troy

Message  deadpool_az le Jeu 15 Jan 2015 - 0:04


Trolls de Troy t.18 : Pröfy blues
Trolls de Troy t.19 : Pas de Nöl pour le père Grommël

Les deux derniers tomes de Trolls de Troy, dont un album de Noël qui semble plutôt opportuniste (sorti seulement 6 mois après le t.18 et pour décembre). Mais pour autant les 2 albums sont de facture très honnête, et même s’il n’y a plus grand-chose à attendre sur les personnages et que les raisons de partir à l’aventure sont de plus en plus tirées par les cheveux, il n’empêche que la lecture reste agréable, les dialogues bien trouvés et les situations plutôt savoureuses. Bref, il y a de l’idée et le dessinateur Mourier arrive finalement à dépasser Tarquin (Lanfeust) dans la narration et l’efficacité. Sympatoche.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3256
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Univers de Troy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum