Qu'avez-vous écouté récemment ?

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Jeu 3 Déc 2015 - 22:42


Marduk – Serpent Sermon (2013)

Le black metal ça n’est pas du tout mon truc mais pour être franc j’avais vu l’album à 2€ d’occasion, et comme je sais qu’il vaut beaucoup plus cher j’ai pris ^^. Donc bon c’est du black metal quoi : rythme ultra-rapide, pas de structure couplet/refrain, ambiance sombre et ténébreuse, chant hurlé/crié/un peu growlé. Mais également quelques riffs franchement sympas, quelques belles mélodies et globalement une belle production. Donc pas mon truc du tout mais ça reste de la qualité.


In Flames – Come Clarity (2006)

L’album entame direct avec la culte et violente « Take this Life » pour ne plus nous laisser souffler ensuite. Et même si certaines chansons se ressemblent un peu, notamment au niveau des structures et des refrains, l’album est très efficace et les nappes de guitare envoient vraiment du lourd. Mais c’est bizarre avec In Flames, autant j’adore écouter leurs chansons prisent séparément, autant un album entier me lasse vite. Aussi bon soit-il. Peut-être le sentiment de trop-plein, puisqu’il faut bien avouer que cet album est généreux au possible.

Ghost – Opus Eponymous (2010)

1er album des Suédois de Ghost, et tout ce qu’on peut dire c’est que le groupe avait déjà sa “patte” dès le début : riffs typés hard-rock 70s, ambiance cérémoniale, refrains pops mélodiques et très facilement mémorisables, bref un excellent mélange qui fait un sacré petit effet ! Il n’en reste que cet album est le moins bon du groupe (un peu froid, et les mélodies pas encore suffisamment poussées), donc juste très bon Wink


Paradise Lost – Draconian Times (1995)

Sachant que le groupe va jouer cet album en entier au Hellfest, je me suis décidé à l’écouter, tout en découvrant le groupe. Et c’est très très bon ! Du doom avec un côté gothique, solennel quand il faut et avec des belles mélodies et de très bons moments énervés – mais pas trop. Vraiment un album bien équilibré, qui m’a pas mal fait penser à Moonspell. Par contre paraitrait que le groupe n’est pas bon en live. A voir.


King Diamond – Abigail (1987)

Comme pour Paradise Lost, le groupe de King Diamond (ex- Mercyful Fate) va jouer cette pierre angulaire du heavy metal tendance black en entier au Hellfest… Dont acte ! Du heavy metal vraiment surprenant de prime abord, puisque les riffs heavy et les magnifiques solos passent après la voix criarde, aigue et surpuissante de King Diamond, qui sait également se faire très grave quand il faut. En effet, l’album étant un concept-album, le chanteur nous raconte une histoire et on a parfois l’impression d’être à une sorte de théâtre, avec une ambiance assez sombre/fantastique… Et passé la 1ère période d’adaptation, bah ça passe très bien. L’instrumental est parfait, et la voix de King Diamond donne vraiment un cachet unique à ce heavy metal surprenant mais de qualité.


Motörhead – Another Perfect Day (1983)

6ème album du groupe, et après un Iron Fist moyennement inspiré, celui-ci redresse quand même bien la barre sans égaler la qualité du trio Overkill – Bomber – Ace of Spades. La faute peut-être à une production un peu plate, rendant parfois monotone toutes ces chansons pourtant bien différentes et toutes intéressantes. Et de toute façon, rien que pour « Rock It » ou « I Got Mine », l’album vaut le coup.


Arch Enemy – Doomsday Machine (2005)

6ème album du groupe et 3ème avec Angela Gossow au chant, encore un excellent CD  du groupe de death mélodique qui suit toujours peu ou prou la même recette : des couplets rapides, des refrains avec des mélodies entêtantes, des riffs fulgurants et de superbes solos de guitare, le tout sous le growl impressionnant de la chanteuse. Deux des chansons cultes du groupe figurent d’ailleurs dans l’album : « Nemesis » et la doom/black « My Apocalypse ».


Bullet For My Valentine – Scream Aim Fire (2008)

1er contact avec ce groupe de heavy/metalcore récent et déjà culte et… j’aime beaucoup ! Moi qui suis plutôt allergique au genre, mais peut-être est-ce surtout parce qu’ici on a du chant clair et pas growlé. En tout cas, bien qu’assez faciles, les musiques du groupe sont très prenantes, avec des refrains bien fédérateurs et une énergie communicative. Une vraie bonne surprise, qui me donne très envie de les voir en concert 


Anthrax – Persistence of Time (1990)

Si on peut lui reprocher sa durée un poil trop longue (1h merde), voilà un bien bel album d’Anthrax, qui confirme aussi mon impression sur le groupe : même si les compositions sont de qualité, les riffs inspirés, je m’ennuie un peu sur du thrash classique comme cela. Peut-être pas assez de relief ? En tout cas le groupe est quand même à voir absolument en live, car ils ne jouent que leurs titres les plus festifs et communicatifs (notamment cet excellente reprise de « Got the Time », présente dans l’album).


Green Day – Insomniac (1995)

Après l’excellent et culte Dookie, Green Day était attendu au tournant pour la suite. Malheureusement, même si c’est du bon Green Day, énergique, rythmé, prenant, c’est toujours un peu la même chose et le tout reste nettement moins bon que son prédécesseur. Très sympa donc… mais c’est tout.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Mer 24 Fév 2016 - 21:00


Within Temptation – Mother Earth (2001)

Je suis très surpris parce que je ne m’attendais pas du tout à apprécier Within Temptation autant… J’ai assez de mal avec le metal symphonique (peut-être le côté diva un peu trop prononcé, ou cet ego qui semble assez surdimensionné de la part de ces groupes), et pourtant j’accroche beaucoup au groupe hollandais. Bon bien sûr beaucoup plus pour les titres les plus rythmés (« Mother Earth » ou « Ice Queen » qui ouvrent l’album sont excellentes) que pour les chansons uniquement orientées mélodiques/symphoniques, où là je m’ennuie vite. Mais globalement cet album est vraiment de très bonne facture, malgré cette pochette abominable.


Motörhead – On Parole (1979)

Album particulier qui est plus ou moins considéré comme un album à part entière, parfois comme une compilation, puisqu’il contient des titres enregistrés et non publiés à l’époque. Une fois que le groupe fut connu (c’est-à-dire après les albums Overkill et Bomber), il fut enfin publié et contient les seules enregistrements avec le line-up originel du groupe. Comme il n’avait pas été édité à l’époque, 5 pistes ont été publiées dans le 1er album (chronologiquement parlant) du groupe intitulé Motörhead (1977), et d’autres dans un EP de reprises. En tous les cas, mis à part la chanson Motörhead (composée par Lemmy alors qu’il était dans le groupe Hawkwind), agressive et parfaite de bout en bout, le reste est vraiment très classic rock et blues, bien loin de la fureur metal des prochains albums, notamment les 2 titres chantés par Larry Wallis. Et c’est là où ressortent vraiment bien les influences du groupe.


Motörhead – We Are Motörhead (2000)

Parfait de bout en bout, on commence en furie avec des chansons rapides, rythmées, avec cette patte Motörhead (son un peu poisseux, voix éraillée de Lemmy, rythme fou, riffs efficaces) jusqu’à l’excellente fin porté par ce hit démesuré « We Are Motörhead ». En prime également, une superbe reprise de « God Save the Queen » des Sex Pistols et une très belle ballade, « One More Fucking Time ». Un excellent album.


Motörhead – Rock ‘n’ Roll (1987)

Entre les excellents albums Orgasmatron (1986) et 1916 (1991), celui-ci n’est pas spécialement bien placé malgré de nombreux titres entraînants. Entraînants mais… qui manquent un peu d’originalité. C’est carré, bien exécuté, mais ce grain de folie à la Motörhead fait un peu défaut. Reste d’excellents titres comme « Rock ‘n’ Roll », « Stone Deaf in the U.S.A. », « Boogeyman » et puis on ne s’ennuie pas une seconde, ce qui est déjà ça.


Kreator – Phantom Antichrist (2012)

Kreator est le tête de file de ce qu’on a appelé les “Teutonic Four”, à savoir les plus grands groupes de thrash allemande, avec Sodom, Destruction et Tankard. Mis à part ce dernier j’ai peu écouté les 3 autres groupes, puisque le thrash allemand est bien plus brutal et noir que celui des américains. Découverte donc de Kreator avec ce dernier album en date, et j’ai franchement été bluffé. A la fois thrash old-school rappelant les 80s et moderne (avec des passages à la Machine Head ou Pantera), riffs et mélodies inspirées, refrains entêtants, solos planants rappelant le death mélodique… Excellent. Je ne louperai pas le prochain album !


Motörhead – Motörizer (2008)

Malgré une production un peu trop lisse gommant quelques aspérités qui font le sel de Motörhead, l’album s’écoute tranquillement au début, sans trop marquer, jusqu’à « Rock Out » (piste 4) qui va lancer la machine et ne s’arrêter qu’à la fin. Des titres inspirés, rock ‘n’ roll jusqu’au bout, qui font de cet album celui qui aura relancé la machine Motörhead une nouvelle fois.


Agoraphobic Nosebleed – Agorapocalypse (2009)

Agoraphobic Nosebleed est un groupe de grindcore créé en 1994… Et qui n’a pour le moment réalisé que 5 prestations live ! Autant dire que le groupe porte bien son nom… Et comme ils seront au Hellfest 2016 (un petit événement, leur seul concert de l’année), j’ai décidé de me pencher un peu plus sur le sujet. C’est très violent, brutal, rapide. Epuisant. Mais à bien écouter, la quantité de riffs inspirés et de breaks en tout genre, en plus de la production léchée, fait vraiment de cet album un ovni à découvrir absolument.


Megadeth – Dystopia (2016)

Dernier album de Megadeth, après le décrié Super Collider (pas écouté), qui revient vraiment à un son très thrash rappelant sa meilleure période, notamment l’excellent Rust in Peace. C’est carré, ça envoie bien comme il faut et c’est surtout très maîtrisé. Dave Mustaine prouve qu’il n’a pas perdu de son inspiration, et sa voix bien plus grave qu’à l’accoutumée ajoute au sérieux de l’affaire. Les 2 nouvelles recrues ajoutent également un plus à cet album, notamment les solos inspirés du guitarise d’Angra, Kiko Loureiro (Angra), qui changent vraiment la figure du groupe. Quant à la batterie de Chris Adler (Lamb of God), elle arrive bien à se ranger dans le groove habituel du groupe. On regrette juste par contre que du coup Megadeth a mis de côté son penchant mélodique, si bien que les chansons restent peu en tête malgré là encore de bons refrains. Mais globalement un album qui se place dans le haut du panier de galettes du groupe.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 25 Mar 2016 - 22:56


Bullet For My Valentine – The Poison (2005)

1er album de très bonne qualité pour ce pionnier du metalcore mélodique, avec un excellent chanteur (qui passe du chant clair au growl avec une facilité déconcertante), des riffs techniques, rapides et inspirés et surtout des refrains vraiment prenants. Les 2 1ers tiers de l’album sont vraiment excellents (en particulier les hits « Her Voice Resides » et « Tears Don’t Fall »), par contre le dernier tiers, malgré des expérimentations sympathiques (une ballade, une chanson très « skate punk ») lasse rapidement. Mais je me plait vraiment à découvrir le groupe.


Megadeth – United Abominations (2007)

En plein dans la « mauvaise période » de Megadeth, j’ai pourtant trouvé cet album pas mal du tout. Ça manque juste de riffs forts et prenants mais en même temps ça n’est pas vraiment le sujet : ici on a plutôt des riffs entêtants qui se répètent, tandis que Dave Mustaine couchent ses paroles dessus (et sa vision habituelle et très pessimiste de l’ordre mondial), sans vraiment de refrains ou de structure « classique ». Ça ne fonctionne pas toujours mais dans l’ensemble on y gagne en  emphase et en mélodie (la chanson-titre de l’album est très bonne, tout comme l’ouverture « Sleepwalker »). En prime Mustaine revisite sa ballade culte avec « A Tout le Monde (Set Me Free) », qui le voit collaborer avec la chanteuse Cristina Scabbia (Lacuna Coil) tout en accélérant le tempo. Et ça marche vraiment bien. En somme, un album très agréable.


Motörhead – Bastards (1993)

Un album excellent de bout en bout : la voix de Lemmy se fait encore plus rêche et agressive que d’habitude, chaque chanson est inspirée (rien que le début décoiffe avec « On Your Feet or on Your Kness » et « Death or Glory », riffs et solos à l’avenant, puis en plus de cela la superbe et poignante ballade « Don’t Let Daddy Kiss Me », dont on aura compris le sujet, est vraiment magnifique. Le tout est énervé comme il faut, part à 100 à l’heure et ne s’arrête jamais. Du grand Motörhead.


Korn – Issues (1999)

4ème album de Korn, qui était toujours dans sa dynamique positive et créatrice. Et même si certaines chansons sonnent trop « Korn basique » et son assez oubliables, le gros du CD est vraiment composé de ce qui fait le sel du groupe : les paroles torturées et le chant rageur de Jonathan Davis, les gros riffs bien lourds, la basse omniprésente, et l’utilisation de claviers et de samples électroniques qui commencent à se faire de plus en plus présent. Du nu metal tendance funk vraiment bon, pour un album très solide.


Hatebreed – The Rise of Brutality (2003)

C’est toujours un peu pareil Hatebreed mais c’est surtout toujours aussi efficace ! Du metal hardcore / crossover ultra communicatif à base de riff lourds, prenants et répétitifs, d’une voix rageuse qui mélange hip-hop et punk, et de refrains imparables. Impossible de ne pas battre la mesure en écoutant.


Rammstein – Herzeleid (1995)

Dès le 1er album, le « son » Rammstein est bien présent : des riffs indus lourds, la voix grave, martiale et très axée sur la prononciation « à l’Allemande » du chanteur Till Lindemann, de belles mélodies, un clavier et des effets électros désuets et limite kitschs mais pourtant qui fonctionnent parfaitement, et ce grain de folie et d’imprévisibilité à la Rammstein. Bref un excellent album qui propose déjà quelques grands classiques du groupe : « Asche zu Asche », « Du riechst so gut » ou encore « Rammstein ».


Airbourne – Runnin’ Wild (2007)

Déjà complétement tarés sur scène, le dynamisme du groupe australien se ressent complètement dès leur 1er album international Runnin’ Wild. Ça part à 100 à l’heure (il faut dire que « Stand Up for Rock ‘N’ Roll » ouvre le bal) et ça ne s’arrête pas du long de cette quarantaine de minutes de pur hard rock, aux paroles qui sentent bon la beaufitude et aux riffs que n’auraient pas reniés AC/DC. Et rien que les cinq 1ères chansons de l’album sont imparables.


Dream Theater – Awake (1994)

1er contact (hormis un best of et quelques chansons par-ci par-là) avec le groupe de metal progressif Dream Theater. Et 1ère réflexion : Dream Theater ça s’écoute par album, et dans l’ordre s’il-vous-plait. En effet l’enchaînement des pistes est bien pensé et permet d’harmoniser ce magnifique ensemble de heavy metal traditionnel, pourvu à la fois de belles mélodies et de beaux refrains (« Caught in a Web ») mais également de superbes compositions techniques, laissant à la fois le champ libre aux guitares comme à la basse ou à la batterie. Plus qu’à écouter d’autres albums du groupe :p


Slipknot – Slipknot (1999)

Je pensais vraiment que le 1er album de Slipknot allait être plus violent mais également moins travaillé que les suivants… Et bien pas du tout. Le « son » Slipknot est là dès le début, c’est rapide et furieux de bout en bout malgré quelques refrains très mélodiques (mes chansons préférées à vrai dire), et chaque chanson est très bien travaillée. Au passage je ne pensais pas non plus que cet album contenait autant de classiques (« (sic » ; « Wait and Bleed », « Surfacing », « Spit It Out »…). Un excellent 1er album.


Faith No More – We Care A Lot (1985)

Même si l’album a pris de l’âge, on ne peut qu’être ébahi devant l’avance considérable qu’avait le groupe sur la musique de l’époque : ici le mélange des genres n’en est qu’à ses balbutiements et pourtant la tambouille de FNM est déjà présente : à la fois rap, funk, metal, jazz, et tout ça à la fois.  Malheureusement Chuck Mosley ne tient pas vraiment la cadence au chant, même s’il s’améliorera beaucoup pour le 2ème album, mais bon l’arrivée de Mike Patton fut quand même très bénéfique dès le 3ème album. Mais encore une fois, vu l’âge de l’album, il tient très bien la route. Du coup hop petit top FNM :

1 – King for a Day… Fool for a Lifetime (1995)
2 – The Real Thing (1989)
3 – Angel Dust (1992)
4 – Sol Invictus (2015)
5 – Introduce Yourself (1987)
6 – Album of the Year (1997)
7 – We Care a Lot (1985)


Amon Amarth – Fate of Norns (2004)

J’avais hâte d’écouter un album en entier d’Amon Amarth, et j’avoue avoir été assez déçu. C’est de qualité, mais chaque chanson se ressemble vraiment : un riff récurrent, le growl du chanteur et quelques passages/refrains mélodiques, et un petit soli de guitare de temps en temps. Donc c’est bien, mais à la longue ça lasse un peu (beaucoup). Il n’empêche que j’ai très très hâte d’entendre des chansons comme « Twilight of the Thunder Gods » ou « Pursuits of the Vikings » en live !


Ill Niño – Confession (2003)

Ill Niño est un des groupes de la vague nu metal laissé un peu derrière les Linkin Park, Limp Bizkit, Slipknot et compagnie. Il faut dire que même si les compositions sont dynamiques, les mélodies très agréables, le côté latino assez sympathique, le nu metal proposé par le groupe n’est pas des plus original, et il lui manque un caractère plus affirmé. Après, ça reste parfaitement agréable à écouter, même si certaines compositions se ressemblent parfois beaucoup et qu’il manque un peu d’épaisseur à la production. Bon par contre je confirme qu’en live ils déboîtent tout :p


Dernière édition par deadpool_az le Ven 20 Mai 2016 - 20:13, édité 1 fois

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 20 Mai 2016 - 20:12


1349 – Demonoir (2010)

Comme Marduk précédemment, album acheté uniquement pour le prix (2€ pour un collector contenant un poster signé par les membres du groupe à l’intérieur, wouhou !). Là encore du black metal, très violent, sombre, rapide. Avec quelques (quelques) passages mélodiques et quelques riffs assez sympas malgré tout, mais définitivement pas ma came. Du black très mélodique à la Emperor à la limite, mais là je peux pas.


AC/DC – Highway to Hell (1979)

Dernier album d’AC/DC avant le décès du chanteur Bon Scott (ils se rattraperont bien en réalisant Back in Black 1 an plus tard OO), un excellent album plein de hits hard rock teinté de blues. Dynamique, prenant, qui arrive à aller droit au but tout en étant plein de subtilités. Du grand hard rock.


Alestorm – Leviathan (2008)
Alestorm – Back Through Time (2011)

Le 1er est un album, le 2ème un EP. Du folk metal dopé aux mélodies « pirates », c’est plein d’hymnes enjoués, fédérateurs, qui donnent juste envie de sautiller et de reprendre tout à tue-tête. Mais bon Alestorm ne se résume pas qu’à ça, et la vitesse d’exécution, la qualité des compos comme certaines incartades dans le death (voir une chanson quasiment black metal) laisse vraiment à croire que ce groupe ne sera pas qu’un groupe de passage, lié à une mode (le folk metal se décline un peu à toutes les sauces en moment) mais va bien durer. Très bon.


Rammstein – Sehnsucht (1997)

Second album de Rammstein, encore une fois un excellent album (ils font peu mais ils le font bien), beaucoup plus lyrique que le 1er (pas mal de chœurs) tout en conservant cette « patte » Rammstein : des bons gros riffs indus, la voix martiale de Till Lindemann, un côté kitsch sur le fil du rasoir (avec cet orgue par exemple), des refrains entêtants.

Du coup petit top Rammstein :
1 – Mutter (2001)
2 – Reise, Reise (2004)
3 – Herzeleid (1995)
4 – Liebe ist für alle da (2009)
5 – Sehnsucht (1997)
6 – Rosenrot (2005) (qui est quand même très bon ^^)


Nine Inch Nails – The Fragile (1999)

1er contact avec ce groupe aussi culte qu’il est difficile à apprivoiser (remember Tool ou Faith No More ? ^^), du metal alternatif sauce grunge et industriel, à base de riffs de plombs et d’electro saturé. Assez expérimental par moments (en plus c’est un double album), mais contenant quand même son lot de hits grands publics (« The Fragile », « Starfuckers Inc. »), une belle découverte pour un groupe à étudier de près.


Limp Bizkit – Chocolate Starfish and the Hot Dog Flavored Water (2000)

Enorme. Encore mieux qu’un best of, tous les hits du groupes sont contenu dans cet album : « My Generation », « My Way », « Rollin’ », « Livin’ it up », « Take a Look Around »… Ca s’enchaîne sans s’arrêter, de l’excellent nu metal (qui a certes pris un coup de vieux mais ça fait du bien quand même) qui envoie du lourd du début à la fin.


Motörhead – Overnight Sensation (1996)

Pas réellement de hits dans cet album et pourtant tout est parfait : des chansons inspirées, plein de riffs puissants, la voix de Lemmy parfaite, quelques jolis solos de guitare, la production comme elle faut (ni trop lisse, ni trop brouillonne). Du heavy/rock’n’roll/punk/blues pur jus. Du Motörhead quoi, ni plus ni moins. Pour faire découvrir le groupe à quelqu’un c’est vraiment l’album à conseiller.


Megadeth – Super Collider (2013)

Heureusement qu’ils se sont repris avec le dernier album parce que cet avant-dernier est assez mauvais. Des riffs thrash peu inspirés auquel s’ajoute les couplets/parlés de Dave Mustaine, puis des refrains sans saveurs et ce côté froid qui empêche d’apprécier l’écoute. Ça commence pas trop mal « Kingmaker », « Super Collider » ou « Burn » s’écoutent bien sans être inoubliables) puis c’est de pire en pire. On va rester sur la bonne surprise Dystopia (2016).


Machine Head – The Blackening (2007)

1ère écoute de Machine Head… Et ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais ! Je ne connaissais que quelques titres, qui sonnaient comme du Metallica moderne (plus rapide et un poil plus alambiqué). Alors qu’en fait Machine Head est un pur groupe de thrash/groove metal, entre la complexité technique de Meshuggah ou Mastodon et les riffs de plombs et le côté rageur/dynamique d’un Pantera. Les chansons sont étirées au maximum (environ 1h pour 8 chansons), tout est extrêmement bien pensé, composé, maîtrisé, et c’est vraiment le genre d’album qui mérite qu’on s’y pose pour bien apprécier toute la palette mélodique. Un groupe de plus à découvrir !


Slipknot – .5: The Gray Chapter (2014)

Encore un excellent album, avec une production un poil plus clean (un titre comme « The Devil in I » rend vraiment bien) qu’auparavant. Même si ça reste très énervé (franchement, un album en entier de Slipknot c’est épuisant), ça joue parfois du mid-tempo et de très bonne façon. Après les habitués ne seront pas dépaysés, ça part dans tous les sens, c’est violent, ultra-rapide et en même temps souvent très mélodique. Du Slipknot quoi.

Ptit top Slipknot :
1 – Vol. 3 : (The Subliminal Verses) (2004)
2 – Iowa (2001)
3 – Slipknot (1999)
4 - .5 : The Gray Chapter (2014)
5 – All Hope is Gone (2008)


The Offspring – Conspiracy of One (2000)

Après l’excellente trilogie Smash / Ixnay on the Hombre / Americana, cet album manque vraiment de souffle. Les mélodies punks sont moins inspirées, rien de mauvais mais l’écoute de l’album lasse vraiment et seuls quelques hits viennent nous secouer un peu (« Want you bad », présent dans American Pie 2… Et oui le film comme la musique datent bien de la même époque ^^’).


The Offspring – Smash (1994)

Peut-être la quintessence de The Offspring. Rien de bien complexe, mais qu’est-ce que ça envoie ! Bourré de hits, un concentré d’énergie imparable.


Motörhead – The Best Of (2000, couvrant la période 1974-1999)

2 CD pour ce Best Of de très bonne qualité, qui reprend tous les hits de Motörhead (enfin une partie, parce que dans certains albums de Motörhead chaque chanson à la stature d’un hit ^^) tout en élargissant vraiment le spectre « Motörhead », par exemple en proposant des chansons de Hawkwind (dont l’excellente « Motörhead », qui rend vraiment complétement différent) ou du groupe Headgirl (combo entre Motörhead et Girlschool, groupe de hard rock féminin très complice avec Motörhead).


Queen – The Works (1984)

J’adore Queen mais il faut avouer que pris album par album ça perd un peu de son charme. Ici on était en plein dans le grandiloquent disco/pop (l’excellent « Radio Ga Ga »), pour le pire et pour le meilleur. Heureusement que la superbe « I Want to Break Free » vient faire bouger tout ça. Pas mauvais mais ça se la pète quand même pas mal, trop de chœurs, trop lourd.


Within Temptation – The Heart of Everything (2007)


Muse – Drones (2015)

Une très bonne surprise, probablement le meilleur album de Muse depuis Absolution (bon je n’ai pas écouté The 2d Law en même temps mais je pense que ce n’est pas la peine ^^). Muse revient à ce côté rock avec de bons gros riffs qui envoient (l’excellente « Psycho », « The Handler »), tout en allant aussi sur la pop énervé et inspirée (« Dead Inside », ou même « Revolt », sorte de post-Beach Boys ^^). Chaque instrument du trio est utilisé comme il faut, et Matthew Bellamy est toujours un excellent chanteur, et ça passe même quand il en faut trop (la ballade très belle mais un peu pompeuse « Mercy »). Par contre les 3 dernières chansons ruinent tout : de la ballade chiante à mourir, pleine d’autosatisfaction et interminables. Excellent album tout de même !


Marilyn Manson – The Golden Age of Grotesque (2003)

Un poil plus « convenu » que les précédents, cet album n’en reste pas moins très bon de bout en bout : des hits industriels qui s’enchaînent, la voix suave et torturée de Manson, les jolis coup d’éclats à la guitare de John 5, quelques excellents singles (« This is the New Shit », « mOBSCENE », « Doll-Dagga Buzz-Buzz Ziggety-Zag »…), une reprise parfaite (« Tainted Love »)... Il aurait juste mérité à être un poil plus court (1h quand même), ce qui aurait dissipé toute monotonie et rendu l’album juste parfait. Mais bon on va pas lui reprocher d’être généreux :p


Queen – A Day At the Races (1976)

On sent vraiment le virage de l’opéra-rock vers quelque chose d’encore plus pop, même si l’album commence très nerveusement avec l’excellente « Tie Your Mother Down » et son rif de plomb. Le reste alterne les bons moments rocks avec des ballades plus ou moins entraînantes (« Somebody to Love » est très chouette par exemple). Très sympa mais on arrive vite à saturation devant ce « trop-plein ». Bon c’est un peu ça l’exubérance Queen en même temps.


Slayer – Christ Illusion (2006)

Après quelques albums apparemment (pas écouté) trop commerciaux, Slayer revient aux sources avec ce Christ Illusion. Et putain, ça tabasse et ça envoie. Pas le temps de respirer (bon allez, il y a peut-être UN riff mid-tempo… et juste en introduction d’une chanson ^^), les riffs rapides et tueurs de Jeff Haneman et Kerry King n’arrêtent pas comme le chant énervé et hurleur de Tom Araya. Et la batterie, n’en parlons même pas ^^. Bref, épuisant mais sacrément maîtrisé et jouissif !

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 29 Juil 2016 - 20:12


Marilyn Manson – The High End of Low (2009)

Et bien, j’accroche beaucoup même aux albums moins « considérés » de Marilyn Manson, et merci au Hellfest de m’avoir fait découvrir en détail la discographie de l’artiste. Là encore plus d’une heure de tubes indus’ inspirés, peut-être parfois un poil similaire mais ça se tient, et ça donne envie de bouger tout du long.


Kvelertak – Kvelertak (2010)

1er album du groupe atypique qui monte, qui monte… Mélange de punk, de black/death mélodique et de pur rock ‘n’ roll, les chansons de Kvelertak ne ressemblent qu’à Kvelertak : des riffs furieux auquel s’ajoute la voix rauque et cassée du chanteur, des refrains avec de magnifiques mélodies (les guitares sont à l’avenant), et ce côté à la fois fou et crade, avec ces compositions rapides et ce son saturé et un brin brouillon. Unique, et excellent.


Sick Of It All – Scratch the Surface (1994)

Peut-être l’album le plus considéré de ce groupe de hardcore pur jus et sans concessions : ça tabasse sévèrement mais en même temps c’est ultra accrocheur. Et la production est pas mal du tout. Bon ça reste un groupe de live malgré tout, mais même sur album ça envoie.


Gojira – Magma (2016)

Surprenant dernière album de Gojira. Même s’il ne met pas de côté sa férocité, l’ensemble est beaucoup plus planant, calme, avec pas mal de passages atmosphériques et la voix souvent claire de Joe Duplantier. Donc même si je pense quand même préférer les albums précédents, ce changement est vraiment appréciable et maîtrisé, le côté mélodique du groupe ressortant énormément. Et puis en live, des morceaux comme « Stranded » ou « Silvera » sont déjà des classiques.


Motörhead – Clean Your Clock (2016, live de 2015)

Sorti peu après la mort de Lemmy et comprenant un enregistrement d’un des tous derniers concerts du groupe, ce live fait un peu figure de testament mais aussi de relique du groupe de rock/metal le plus sincère et intègre qu’il soit. Et malgré l’état de santé de Lemmy ça rend étonnement bien ! Surtout au début (avec « Bomber » entre autres), puisqu’on sent quand même le frontman fatigué sur la fin. Une belle setlist pour cette tournée du dernier album, même si un seul des nouveaux titres sera interprété : le très bon et bien nommé : « When the Sky Comes looking for you ». Et on conclut, comme d’habitude, avec « Ace of Spades » et « Overkill ».


Metallica – Liberté Egalité Fraternité Metallica ! (2016, live de 2003)

Suite aux attentats du Bataclan, Metallica a sorti ce live en édition limitée et numérotée à 20 000 exemplaires et dont les bénéfices seront reversés aux familles des victimes. J’aurai dû l’acheter plus tôt puisque j’ai dû acheter un exemplaire d’occasion… et donc bien plus cher que le prix d’origine ! En tout cas la qualité de son est impressionnante pour ce concert donné à l’occasion du tant décrié St Anger (qui va voir revenir ensuite Metallica à un son plus classique avec leur dernier album en date, Death Magnetic (2008 quand même)). Et la setlist est aussi très sympa, notamment le très bon « Frantic » de St Anger, « Ride the Lightning », « Seek & Destroy » et quelques titres moins connus. L’interprétation est sans défauts également. Un très chouette live.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Mar 20 Sep 2016 - 23:25


Marilyn Manson – Lest we Forget (2004, couvrant la période 1994-2004)

Que dire au sujet de ce best of ? Reprenant tous les hits de l’artiste en plus de quelques excellentes reprises (il sait vraiment y faire : « Personal Jesus », « Tainted Love », « Sweet Dreams (are made of this) », l’album condense tout ce qui fait le sel de Marilyn Manson : des riffs indus saturés, une voix suave et rauque à la fois, un côté blues/rock dansant et/ou des chansons gothiques sombres. Excellent, forcément.


Garbage – Strange Little Birds (2016)

1 seule écoute pour le moment et cet album tranche vraiment avec les précédents… peut-être même avec toute la discographie du groupe, pour un critère : sa lenteur. C’est certes planant, joli, bien fait, mais franchement qu’est-ce qu’on s’ennuie devant cet album mou au possible. Heureusement que le groupe sait y faire en live. A réécouter pour se faire peut-être une meilleure idée, mais une sacrée déception, surtout derrière l’excellent « Not Your Kind Of People ».


Marilyn Manson – The Last Tour on Earth (1999)

1er et unique live de Marilyn Manson, j’ai trouvé ça sympa mais un poil brouillon, et en plus je trouve que le CD ne reflète pas trop l’ambiance live : on entend pas trop le public, peu d’interventions de Manson. Bon heureusement la setlist est d’enfer mais il manque quand même un petit quelque chose.


Megadeth – Killing Is My Business… and Business Is Good ! (1985)

Tout 1er album de Megadeth… et ça se tient franchement bien ! Deux grosses différences néanmoins par rapport aux chefs d’œuvres qui suivront : la voix de Mustaine pleine d’échos pour essayer d’accentuer les graves (exactement comme James Hetfield sur Kill ‘Em All de Metallica), et la production un peu brouillonne. Mais en tout cas de l’excellent thrash très rapide (rappelant les débuts d’Exodus aussi), et relativement bien maîtrisé. L’album comprend aussi « The Mechanix », que Mustaine avait composé chez Metallica qui l’ont sorti sous le titre « The Four Horsemen » dans leur 1er album !


Mastodon – Leviathan (2004)

2ème album de Mastodon, qui l’a popularisé et imposé comme une valeur sûre et de qualité de la scène metal/sludge et progressive, notamment avec les singles « Blood and Thunder » (j’ai découvert le groupe avec ce titre aussi violent qu’un « Ace of Spades » et garni d’un put*** de riff de plomb), « Iron Tusk », et puis des morceaux beaucoup plus alambiquées et prog comme « Aqua Dementia » ou « Megalodon » qui fait vraiment de Mastodon un groupe au son unique. Son qui est d’ailleurs un poil moins limpide que les albums qui suivront, mais bon sang quel panard !


Motörhead – Hammered (2002)

Bof. Du Motörhead sans aucune prise de risque, comme si les membres du groupe voulaient rester très soft et rentrer dans le moule calmement. Du coup aucune chanson ne se démarque, le tout étant très plat et monotone. Un mauvais Motörhead restant quand même un bon album, ça se laisse quand même écouter, mais rien ne reste en mémoire après plusieurs écoutes.


Megadeth – Endgame (2009)

Parfois un peu monotone (depuis la reformation de 2004, Dave Mustaine peine à retrouver des mélodies du niveau des anciens tubes), mais globalement un très bon album de thrash sans concession, qui part à 100 à l’heure (« This Day We Fight ! ») sans s’arrêter un moment, avec d’excellents solos sans doute grâce à la fougue du nouveau venu (depuis il est partie) Chris Broderick à la guitare.


Napalm Death – Order of the Leech (2002)

Groupe culte dans le genre, j’ai ainsi découvert le grindcore avec cet album. Soit du bon death metal technique sur un rythme punk hardcore. Et c’est assez intéressant d’avoir ce mélange d’urgence et de férocité propre au punk avec quelques soli de guitare. Les chansons sont courtes, les changements de mesure fréquents, bref de l’excellente came bien que ce soit assez violent à écouter.


Limp Bizkit – Results May Vary (2003)

Dur de venir après l’immense « Chocolate Starfish… » … Un peu de tout dans cet album assez dense (16 titres), parfois réussi (le puissant single « Eat You Alive », la ballade « Build a Bridge », la reprise des Who « Behind Blue Eyes »), parfois moins avec du rap metal (pas à mon goût) et quelques chansons orientées single metal trop préfabriquées. Mais globalement un album qui se tient plutôt pas mal.


Motörhead – Kiss of Death (2006)

18ème album (!) de Motörhead, qui laisse un peu de côté le son rock ‘n’ roll / blues pour s’orienter vers du metal plus dur, plus froid, même la voix de Lemmy étant plus grave et rocailleuse qu’à l’accoutumée (c’est dire !). C’est très réussi, avec de bon hits thrash, et d’autres plus mélodiques (l’excellent « One Night Stand »). Du lourd.


Motörhead – Motörhead (1977)

Historiquement le tout 1er album de Motörhead, même si les 1ers enregistrements du groupe se trouvent dans la « compil » « On Parole » (puisque le 1er producteur s’est décidé à sortir ces titres une fois que le groupe commençait à marcher… ><). Il s’agissait donc d’inédits à l’époque, même si la plupart sont des réenregistrement… En tout cas cet album est excellent, que ce soit les 8 titres originaux (la superbe « Motörhead » que Lemmy avait alors composé pour son ancien groupe Hawkwind, Lost Johny) que les 4 titres ajoutés dans la réédition de 1990 comprenant la face B du single Motörhead (1977) (l’énorme « City Kids ») ainsi que 4 titres provenant de l’EP Beer Drinkers and Hell Raisers (1980). Parfois blues, parfois rock ‘n’roll, parfois lorgnant vers le metal, ce 1er album est déjà étonnement inspiré… et ce n’est que le début :p


Sepultura – Arise (1991)

Epaté. Je ne connaissais Sepultura que sur leur album Roots, aux rythmiques un peu trop lourdes et tribales à mon goût, et ce 4ème album (en plein dans leur âge d’or) nous ramène plutôt sur du bon thrash old school, aux influences à la croisée d’un Slayer ou d’un Metallica dans sa période « Kill ‘em All » : des riffs électriques, un côté presque death metal, de superbes solos de guitare, et la voix très « Tom Araya » de Max Cavalera. Maîtrisé de bout en bout, un sacré album qui m’amène à bien reconsidérer le groupe.


Nirvana – Incesticide (1992)

Pas vraiment un album mais plutôt une compilation de faces B et morceaux inédit, ce disque n’a pas à rougir dans la discographie de Nirvana (seulement 3 albums en même temps), et reste dans le grunge brutal et torturé cher à Kurt Cobain. Un peu de tous les styles quand même, parfois plus pop, parfois plus automatique (et donc un peu moins bon), et surtout deux singles qui déchirent : « Sliver » et « Been a Son ». Très bon.


Megadeth – Crypting Writings (1997)

Fin de l’âge d’or du groupe, cet album est un peu le cul entre deux chaises : de l’excellent thrash à la Megadeth (voix macabre et ironique de Mustaine, riffs et soli de guitares incroyables, belles mélodies lors des refrains) comme l’unique « Trust » ou le sympathique single « She-Wold », et à côté d’autres morceaux plus commerciaux, moins inspirés… Il n’en reste pas moins que cet album propose du thrahs de très bonne qualité.


Motörhead – Overkill (1979)

Je me rends compte que je n’avais pas parlé de cet album, peut-être le meilleur du groupe. Du coup, mince, j’ai dû le réécouter :p. Pas grand-chose à en dire, peut-être la quintessence de Motörhead, même si le côté blues est presque plus prégnant que le côté metal (et encore, la lourdeur du son et les saturations permettent de bien équilibrer tout ça). Bref, que des classiques qui s’enchaînent (l’inusable « Overkill », « Stay Clean », « No Class », « Damage Case », la planante « Metropolis » …), le pied !


Alice Cooper – Killer (1971)

Je connais très bien les grands classiques d’Alice Cooper, mais je n’avais jamais eu l’occasion d’écouter un album en entier. Assez court (37 min, 8 chansons), l’ensemble est assez expérimental. Bien sûr on retrouve les singles hard rock toujours aussi pêchus (la classique « Under My Wheels », « Be My Lover » …), mais on a aussi de la ballade, du rock à la The Doors (« Desperado »). Le tout est assez étrange, mais fonctionne plutôt bien. Vivement la suite Smile

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  deadpool_az le Ven 30 Déc 2016 - 23:19


Alice Cooper – Welcome to My Nighmare (1975)

Peut-être la pierre angulaire d’Alice Cooper, un concept-album de rock/hard rock très diversifié et pourtant qui tient parfaitement debout, que ce soit avec l’introduction froide et bluesy « Welcome to My Nightmare », la ballade « Only Women Bleed » ou encore la proto-thrash « Cold Ethyl ». Des chansons bien étudiées, bien pensées, et surtout très pointues pour un album de grande qualité.


Airbourne – No Guts. No Glory. (2010)

C’est toujours pareil, Airbourne, mais… qu’est-ce que ça envoie ! De l’excellent hard rock, sans concession, sans gras : juste des riffs à taper la mesure et des refrains fédérateurs : « No Way But The Hard Way », « Raise The Flag », « Chewin’ The Fat », etc etc. Entraînant au possible, et intemporel !


Marilyn Manson – Born Villain (2012)

Encore une fois, on ne peut pas dire que Marilyn Manson est égoïste avec cette galette proposant 14 titres pour 1h de musique ! Seulement, le metal industriel torturé de l’artiste n’est pas le plus inspiré ici malgré de belles réussites (« No Reflection »), si bien que l’album lasse vite malgré là encore une production de bonne tenue.


In Flames – Soundtrack To Your Escape (2004)

Toujours très chargés et donc difficile à digérer de prime abord (nappes de guitares qui se chevauchent, vitesse d’exécution…), cet album de death mélodique est encore une fois une belle réussite, qui certes est toujours un peu pareil mais s’écoute, et surtout se retient, très bien. Avec en prime l’excellente « The Quiet Place » et son riff sourd et progressif, ou encore la classique « My Sweet Shadow ».


Ghost – Popestar (2016)

1 titre inédit et 4 reprises pour cet EP là pour nous faire patienter jusqu’au 4ème album prévu pour 2017. Le titre inédit, « Square Hammer », est excellentissime et a déjà tout d’un futur hit. Pour les reprises, Ghost propose encore une fois de la qualité repris avec son style inimitable pop-rock-doom et son côté messe/célébration. Par contre, petit bémol, ça devient vraiment trop pop…


Gojira – Terra Incognita (2001)

Tout 1er album du groupe, assez particulier puisque j’ai découvert le groupe justement avec la chanson « Space Time » faisant partie de l’album, et en tout cas tout le son, l’identité du groupe est déjà bien présente dans ce 1er album : le côté progressif, les distorsions de guitare, le chant growlé avec ce ton mélancolique, les riffs lourds, lents et efficaces… Et puis les compositions sont déjà bien maîtrisées et l’album contient déjà quelques classiques, dont « Space Time » justement, mais encore « Clone », « Deliverance » ou encore « Love ». Excellent.


Amon Amarth – Jomsviking (2016)

J’avais été assez déçu du 1er album que j’avais écouté d’Amon Amarth, ici on en prend plein les oreilles : de superbes mélodies avec des chansons assez contrastées (« The Way of Vikings »), des refrains fédérateurs (« Raise Your Horns »), d’autre plus sombres (« At Dawn’s First Light »), vraiment un album très varié et loin d’être monotone comme peut l’être parfois la musique du groupe.


Metallica – Hardwired… to Self-Destruct (2016)

Rien à redire, un album qui a beaucoup tourné chez moi ou dans la voiture, et on tient sûrement là l’album de Metallica le plus réussi depuis le Black Album de 1991… On voit que le groupe se fait plaisir, et l’album va du thrash le plus féroce de leurs débuts au heavy metal qui ont fait le succès de leurs dernières années. Ça envoie, et surtout les riffs et mélodies recèlent plein de choses qu’on découvre au fur et à mesure des écoutes : en plus d’être inspiré, l’album est très, très dense. Vivement un éventuel live ! :p


No More Mud – No More Mud (2016)

Un EP d’un bassiste rencontré lors d’un festival… de BD :p 5 titres pour du heavy/death metal de qualité, et qui chante en français s’il-vous-plait. Le groupe sévit pas mal dans les Dombes et dans le Bugey Sud, donc je fais la promo :p (la pochette de l’album est réalisée par le graphiste du Hellfest au passage).


Rob Zombie – The Electric Warlock Acid Witch Satanic Orgy Celebration Dispenser (2016)

Malgré une durée beaucoup trop courte (30 minutes pour 12 titres), chacun des titres est fun, bien pensé et plaisant à écouter. Du metal industriel souvent alimenté d’un zeste d’horror punk (du moins dans les thématiques), ou tout simplement du Rob Zombie, qui n’a pas changé sa formule d’un iota depuis ses débuts avec White Zombie. Très très bon (les titres sont très travaillés), mais vraiment trop court !


Emperor – In the Nightside Eclipse (1994)

Après avoir vu le groupe au Hellfest 2014 interpréter leur 1er album en intégralité, ils retournent au HF en 2017 pour interpréter… leur deuxième album en intégralité !  A l’époque j’étais plutôt allergique à tout ce qui était metal trop extrême, même si j’avais été soufflé par l’interprétation sans faille et la puissance du son, donc je compte bien réitérer l’expérience avec un peu plus de bagage dans les esgourdes ! Et cet album-là tente encore plus de choses que le 1er, avec des passages symphoniques au piano, certains moments un peu folk… tout en étant dans du black metal atmosphérique de haute volée, ultra-rapide et décoiffant. Excellentissime, dans le genre.


Carpenter Brut – Trilogy (2015)

Le seul album pour l’instant du groupe, qui regroupe leurs 3 EP. De l’electro 80s puissant, rapide et assez extrême (le groupe a signé une partie des musiques de Hotline Miami 1 et 2, et ça se ressent bien), plein de mélodies so old school et pourtant avec un côté moderne. Un groupe que j’aimerai beaucoup voir en concert !


Gojira – The Link (2003)

Deuxième album de Gojira, pour l’instant c’est celui que j’ai le moins apprécié. On s’éloigne du côté expérimental du 1er et les chansons sont assez répétitives (malgré cette « patte » Gojira vraiment unique), malgré quelques excellents morceaux, et puis quelques passages trop « death » manquent un peu de personnalité.

Du coup top Gojira :
1 – L’Enfant Sauvage (2012)
2 – From Mars to Sirius (2005)
3 – Magma (2016)
4 – The Way of All Flesh (2008)
5 – Terra Incognita (2001)
6 – The Link (2003)


Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators – Apocalyptice Love (2012)

1er album de Slash avec sa nouvelle team, et on le(s) sent très inspiré(s) : de l’excellent hard rock moderne, pleines de superbes mélodies (on retrouve la maestria du groupe Velvet Revolver), de superbes riffs de guitare (la chanson « Anastasia » a une montée en puissance comme j’ai rarement entendu) et avec la voix puissante de Myles Kennedy. Excellent de bout en bout.


Slayer – Repentless (2015)

Dernier album en date de Slayer, et surtout le 1er depuis la disparition du guitariste Jeff Hanneman (parfaitement remplacé par Gary Holt, ex-leader d’Exodus) et du remplacement de Dave Lombardo (qui se refait une santé avec succès chez Suicidal Tendencies) par Paul Bostaph à la batterie. De l’excellent Slayer qui se pose peut-être comme l’album le plus uniforme que j’ai entendu du groupe. Moins punk et violent que Reign in Blood, pas trop de chansons à la rythmiques lourdes comme sur South of Heaven ou Seasons in the Abyss, moins rapide que Christ Illusion : un album vraiment équilibré comme il faut. Et du Slayer aussi inspiré et efficace, ça déboite bien. Hâte de les revoir une cinquième fois au Hellfest !


Black Lab – Passion Leaves a Trace (2007)

3ème album du groupe pop-rock, un album beaucoup plus planant que les 2 précédents, ce qui surprend de prime abord mais finalement donne toute sa saveur par la suite… Des belles balades, souvent hypnotiques, avec des refrains très mélodiques. Bien heureusement, quelques chansons assez rythmées viennent casser un peu la langueur par moment, et permettent à l’album d’être plus diversifié qu’il ne pourrait y paraitre. Pas des plus original (le côté radio-friendly peut agacer) mais très sympa.

_________________
avatar
deadpool_az
Ganache Admin
Ganache Admin

Messages : 3249
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'avez-vous écouté récemment ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum